• Dr Patrick Gugerli

    Dr Patrick Gugerli

    Médecin-Dentiste SSO
    Spécialiste en parodontologie (CH)
  • Dr Patrick Gugerli

    Dr Patrick Gugerli

    Médecin-Dentiste SSO
    Spécialiste en parodontologie (CH)
  • Dr Patrick Gugerli

    Dr Patrick Gugerli

    Médecin-Dentiste SSO
    Spécialiste en parodontologie (CH)
  • Dr Patrick Gugerli

    Dr Patrick Gugerli

    Médecin-Dentiste SSO
    Spécialiste en parodontologie (CH)
  • Dr Patrick Gugerli

    Dr Patrick Gugerli

    Médecin-Dentiste SSO
    Spécialiste en parodontologie (CH)
  • Dr Patrick Gugerli

    Dr Patrick Gugerli

    Médecin-Dentiste SSO
    Spécialiste en parodontologie(CH)

Prestations

La Parodontite qu’est-ce que c’est?

La parodontite est une maladie inflammatoire et destructrice des tissus de soutien de la dent qui conduit, si elle n’est pas traitée, à la perte de la dent. Le terme « parodonte » désigne tous les tissus qui participent au soutien de la dent, dont font partie la gencive, l’os de la mâchoire qui entoure les dents, l’attache fibreuse (ligament parodontal) et le cément (tissu spécifique à la surface de la racine de la dent). Environ trois personnes sur quatre souffrent à un moment donné de leur vie de maladie parodontale.

Entre 7% et 15% de la population présente une forme sévère de parodontite. Dans la population adulte, on peut estimer que 70% des dents perdues le sont à cause de la parodontite.

Comment la parodontite se développe-t-elle?

La parodontite commence avec l’inflammation superficielle des gencives, qui, peu à peu, se propage vers les couches plus profondes du parodonte. Cette inflammation provoque une perte progressive de l’attache fibreuse ainsi que de l’os alvéolaire. A la place, on peut observer la formation d’une « poche parodontale, remplie de bactéries. Si la maladie reste inaperçue, la progression de cette destruction provoque la perte de la fonction masticatrice et finalement de la dent.

Pourquoi la parodontite se développe-t-elle?

La parodontite est provoquée par des bactéries qui adhérent aux dents et qui se développent rapidement si l’hygiène dentaire est inadéquate. C’est la plaque dentaire. La plupart des bactéries sont tout à fait inoffensives pour une personne en bonne santé. Cependant, certaines souches bactériennes, même en faible quantité, peuvent provoquer des infections graves. Si la plaque dentaire s’accumule longtemps, l’inflammation devient chronique, ce qui implique un changement «climatique» au niveau du rebord marginal.

Ce changement peut favoriser le développement de bactéries spécifiques. Cette modification dans la composition bactérienne peut engendre des réactions violentes du système de défense du corps humain. Le combat entre le système immunitaire et les bactéries produit alors diverses substances nocives qui contribuent à la destruction des tissus parodontaux. L’amplitude de la réaction de défense immunitaire varie d’une personne à l’autre. Des personnes ayant une hygiène inadéquate ne développent donc pas forcément une parodontite de même gravité.

Le parondontologue

Qui peut me traiter?

Le médecin-dentiste suisse est formé et examiné théroiquement et pratiquement sur la parodontologie. Avec cette formation de base, il n’est toutefois pas en mesure de traiter des parodontites sévères. Par des cours de perfectionnement organisés par les universités, la Société Suisse de Parodontologie et d’autres institutions, sa formation de base peut être approfondie. Le traitement des cas sévères et des parodontites évoluant rapidement exige les connaissances d’un spécialiste et une infrastructure permettant de garantir un suivi parodontal à long terme. Ainsi, le médecin-dentiste généraliste peut référer ses patients au spécialiste.

Le Parodontologue SSP (CH)

Le parodontologue est un médecin-dentiste expert dans les domaines de prévention, du diagnostic et du traitement des maladies des tissus de soutien des dents. Il est également formé pour la planification, la pose et le maintien des implants dentaires. Il traite principalement dans son cabinet des patients souffrants de parodontites sévère et a une fonction de consultant pour les médecins-dentistes généralistes. Après les cinq ans d’études pour devenir médecin-dentiste, le candidat spécialiste suit encore un minimum de trois ans de formation postgraduée à l’université. Pour conserver son titre de spécialiste SSP (CH), des cours de perfectionnement réguliers doivent être effectués.

L’hygiéniste dentaire

L'hygiéniste dentaire est une collaboratrice importante du médecin-dentiste pour la prévention et le traitement des parodontites. Par une formation de trois ans, contrôlée et reconnue par la Croix Rouge Suisse, l’élève hygiéniste apprend les techniques nécessaires pour le suivi des patients souffrant de maladies parodontales.

Implantologie

Qu'est qu'un implant dentaire?

Un implant est la plupart du temps une vis, en général en titane, qu'une intervention chirurgicale permet d'insérer dans l'os maxillaire où elle remplace la racine de la dent manquante. Une prothèse dentaire est ensuite fixée sur ce pilier artificiel.

Quels sont les avantages des implants dentaires?

Habituellement, une région édentée est traitée par un pont (prothèse dentaire fixe) ou à l'aide d'une prothèse dentaire amovible. Seule la partie visible de la dent (couronne) est alors remplacée. L'implantologie consiste à remplacer la racine de la dent manquante par un implant. Cette vis peut ainsi servir d'ancrage pour des couronnes, des ponts ou de support pour une prothèse amovible.

Lorsqu'il ne manque qu'une seule dent, il est donc possible d'éviter de tailler les dents voisines ce qui augmente le pronostic de ces dernières à long terme. 

Quels sont les inconvénients des implants dentaires?

Un traitement à l'aide d'implants peut être plus long et plus coûteux que la pose de couronnes ou de ponts sur les dents naturelles, notamment lorsque des interventions préparatoires (telles que des reconstructions osseuses, greffes de muqueuse, etc.) sont nécessaires.

Le recours à des implants nécessite une intervention chirurgicale, ce qui va toujours de pair avec un risque augmenté de complications. De plus, en cas d'hygiène buccale insuffisante, les implants sont plus exposés aux infections que les dents naturelles.